Les tribulations d’un astronome

La Constante de Hubble

mercredi 14 décembre 2005 par Guillaume Blanc
GIF - 98.2 ko

Mis à part qu’il s’agit d’un paramètre régissant l’expansion de l’Univers, dont la mesure exacte fait l’objet de convoitises astrophysiques depuis des decennies, c’est aussi le titre d’un roman de Stéphanie Janicot. Auteur qui m’était complètement inconnu jusqu’à il y a peu. C’est en furetant à la FNAC que mon regard fut littéralement happé par un titre pareil au rayon « romans » et pas « astronomie » ! La quatrième de couverture promettait une belle application de la loi de l’expansion de Hubble — plus les galaxies sont loin, plus elle s’éloignent rapidement les unes des autres — aux humains, aux couples, à la famille... Bref, largement de quoi aiguiser ma curiosité.

L’histoire, c’est celle de Juliette, épouse modèle, mère de quatre enfants, qui découvre inopinément (c’est le big bang) que son mari, Thomas, la trompe, régulièrement, et depuis longtemps, quand Théo, la maîtresse délaissée débarque au domicile conjugal pour y déverser ses quatre vérités. Autour de ces deux femmes, il y a Alma, la cousine de Juliette, avocate féministe, dont l’ex-mari, Arno, père de Sibylle, est astrophysicien. Et puis Louise, meilleure amie de Juliette, artiste, qui a décidé qu’elle préférait les femmes. Sans oublier les enfants qui auront eux aussi leur mot a dire. Et tout ce monde-là de partir sans tambour ni trompette passer l’été en Provence (c’est le début de l’expansion), dans une maison prêtée par une amie de Louise, en profitant d’une absence de Thomas. Le tout avec un chouïa de cosmologie, et ça donne « la théorie du Hubble ménager ». Et suivant la valeur de Oméga, le paramètre de densité, la famille se ressoudera, ou continuera son expansion ad vitam æternam.

Un roman teinté de féminisme, où les hommes n’ont pas le beau rôle, entre le mari trompeur, menteur, et j’en passe (non mais quel connard celui-là !), et l’astrophysicien, réglo, mais la tête dans les étoiles et les pieds pas vraiment sur terre (et n’allez pas croire qu’ils sont tous comme ça, hein !), on en prend pour notre grade ! Tout ça est ponctué ça et là de références astrophysiques et cosmologiques, dont la véracité est parfois douteuse, même si la trame reste correcte. Peut-être l’auteur aurait-elle pu faire relire le manuscrit par un astrophysicien... Mais malgré tout, j’ai bien aimé. D’ailleurs je serais curieux de savoir ce qu’en pense le lecteur profane en la matière ? Apprécie-t-il les digressions sur la densité de l’Univers, la formation du système solaire ou les amas de galaxies autant que moi (malgré les coquilles !) ?


Quelques réflexions glanées au fil du texte...

« Les occupations domestiques ont ceci de supérieur aux autres qu’elles ne demandent aucune inventivité et permettent d’avancer dans la vie (ou tout simplement dans la journée) sans grand volonté de la part de celle (rarement celui) qui les exécute. »

« Lorsqu’une relation devient approximative, c’est signe qu’il faut la quitter. L’amour n’est pas un sentiment moyen. »

« La science, c’est un peu comme un roman policier, si tu as raté un indice, tu ne comprends plus rien. »

« Les célibataires le savent, ce n’est jamais agréable de rentrer dans une maison vide. »

« Parfois, c’est effrayant, toute cette vie devant soi. Grande est la tentation de ne pas la vivre, pour ne pas la gâcher, justement. »

« Mieux vaut quelque chose (même d’inaccessible) plutôt que rien. »

« Lorsque deux personnes n’évoluent pas dans la même dimension, la vie finit par les séparer. »

« Quand on raisonne en années-lumière, le temps ou la distance sur Terre est poussière. »

« La vocation est un concept qui concerne très peu de gens. La plupart du temps, la vie se construit de hasards. »

« Nous sommes des animaux ordinaires, mais dotés d’une sacré faculté de réfléchir, de vouloir comprendre, et donc d’une bonne capacité de souffrance. »


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 101 / 590397

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Blog  Suivre la vie du site Littérature   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5