Les tribulations d’un astronome

Le poids du papillon

mercredi 23 janvier 2013 par Guillaume Blanc
JPEG - 25.3 ko

Un tout petit livre de Erri De Luca, cet auteur italien dont j’ai déjà lu « Sur la trace de Nives. » Cette fois-ci, il s’agit d’un recueil de deux nouvelles, « Le poids du papillon » et « Visite à un arbre. »

« Le poids du papillon », qui donne son titre à ce court recueil, est une sublime ode à la nature, cette nature farouche des grands espaces de montagne, nature escarpée, nature rude. On y côtoie deux fins de règne, celui du « roi des chamois, » un superbe mâle chamois qui domine sa tribus depuis très longtemps, tout en narguant l’autre « roi des chamois, » l’homme, braconnier hors pair, alpiniste et grimpeur par nécessité, assassin, accessoirement, de la mère du roi des chamois. Comme lié par cet étrange destin, l’homme et le chamois se défient, mais le chamois, celui-là en tout cas, reste plus malin. Il repère l’homme de loin, et se cache. Il nargue l’homme. L’homme qui sent comme une faiblesse dans son macabre palmarès...

« Sur la corne ensanglantée du vainqueur se posèrent des papillons blancs. L’un d’eux y resta pour toujours, pour des générations de papillons, pétale battant au vent sur la tête du roi des chamois durant les saisons d’avril à novembre. »

La deuxième nouvelle, beaucoup plus courte, « visite à une arbre » relate la simple visite du narrateur à l’arbre perché sur l’abîme, défiant le vide et la pesanteur, tout comme le temps. Visite annuelle en guise d’hommage...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 576 / 548947

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Montagne  Suivre la vie du site Littérature de montagne   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 5