Les tribulations d’un astronome

La liste de mes envies

mercredi 5 février 2014 par Guillaume Blanc

Ça faisait un moment que je n’avais disserté ici bas de mes lectures. Ainsi, avant de vous parler plus en détails de la dernière, il y a eu, entre autres, un polar, « Le dernier lapon » de Olivier Truc, enquête en Laponie, comme son nom l’indique, au milieu des grands espaces parcourus essentiellement par les éleveurs de rennes. Pour combien de temps encore ? Un chouette ouvrage qui nous parle aussi de cette civilisation nordique autochtone, de son histoire, de racisme bien actuel, d’environnement naturel rattrapé par les démons du capitalisme, etc.

J’ai également enfin lu le dernier Houellebecq, « La carte et le territoire » que j’ai adoré. On se promène là dans le monde de l’art, la peinture, la photo. Ou quand photographier des cartes Michelin en gros plan rapporte fortune et gloire. Houellebecq y joue même un rôle, lui-même, pour finir déchiqueté en menus lambeaux. Bref, du Houellebecq, du grand art. J’avais idée de faire un billet sur ce bouquin, puis le temps a filé, l’idée s’est envolée. Je jette donc ses dernières bribes dans cette note-prétexte.

« Le sourire étrusque » de José Luis Sampedro, un auteur espagnol pour une histoire italienne : un vieil homme de la campagne se retrouve dans la famille de son fils à Milan pour des examens médicaux. Il fait ainsi la connaissance de son petit-fils, Bruno, qui doit avoir dans le livre a peu près l’âge de ma fille, disons un an. J’ai eu du mal à avaler la première moitié, j’avais envie de baffer le vieux avec ses pensées débiles, et puis la deuxième moitié fut plus digeste. Pas de suspense haletant ni de grosses surprises, c’est bien écrit, c’est mignon.

Encore un pour la route : « Les orpailleurs » de Thierry Jonquet. Conquis par la lecture de « Mygale » j’ai enchaîné avec celui-ci, un véritable polar avec des policiers et des méchants. Un tueur en l’occurrence, et des trafiquants de viande frelatée au passage. Superbe. Prenant, remarquablement bien écrit. Je vais continuer de picorer dans l’œuvre de Thierry Jonquet.

JPEG - 47.2 ko

Et enfin, ce petit livre conseillé par une amie : « La liste de mes envies » de Grégoire Delacourt. Une vie banale, une ville de province banale, Arras, un mari banal, un commerce de mercerie banal, un blog dans la même thématique un peu moins banal puisqu’il récolte plusieurs milliers de visiteurs journaliers (le mien n’en est qu’à environ deux cents !!). Et puis un billet de l’Euro Million acheté, comme ça, billet gagnant. Dix-huit millions d’euros et quelques poussières. Rester anonyme, encaisser le chèque et risquer de perdre son âme, ou bien n’en rien faire, le brûler et faire comme si de rien n’était ? Le chèque est là, « caché sous la semelle intérieure d’une vieille chaussure ». Caché. Jusqu’au jour où il disparaît. Jocelyn, le mari de Jocelyne s’est barré avec. Tombé dessus par hasard. Un petit « e » de différence, à lui la belle vie. Mais est-elle vraiment belle la vie de néo-millionnaire ? La suite prouvera que non. Car les millions n’achètent pas tout. Et finalement Jocelyne récupèrera une bonne partie du magot, en fera usage à bon escient. Quant à Jocelyn, et bien, je ne vais quand même pas tout vous révéler de l’intrigue, dites ! Déjà que.

Et moi, si dix-huit millions d’euros me tombaient du ciel ?

Liste de mes besoins :

...

Liste de mes envies :

...

Et oui, et si j’étais comblé ?

Et vous ?


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 329 / 577468

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Blog  Suivre la vie du site Littérature   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 6