Les tribulations d’un astronome

Blog hacké

mardi 3 février 2015 par Guillaume Blanc

Deux anglicismes dans un titre de deux mots, je fais fort ! Hacker, de l’anglais to hack into, pénétrer (illégalement) dans un système informatique. Il y a des gentils hackers qui ne sont là que pour dénoncer les failles de sécurité. Ce qui est peut-être le cas du mien, au final. Et blog qui vient de l’anglais web log, registre ou journal sur la toile. Moi qui admire tant la belle complexité de notre langue française, moi qui trouve stupide certains néologismes comme team pour équipe [1] ou shop pour boutique [2] ; c’est vachement à la mode dans le monde du sport. Alain Rey, observateur de l’évolution de la langue française, mentionne les deux, hacker et blog dans son superbe Dictionnaire historique de la langue française. Alors...

Il y a une semaine, j’ai eu la désagréable surprise d’ouvrir mon blog pour découvrir en guise de page d’accueil, une espèce de tête de Darth Vador avec un œil dans une nébuleuse, et un texte en anglais me disant que mon site avait été hacké. Le tout agrémenté d’un horrible bruit strident qui certains appellent peut-être musique. J’ai sursauté, et je m’excuse pour celles et ceux qui seraient tombés dessus dans l’intervalle.

La surprise passée, il m’a fallu deux jours pour me rendre compte que je n’avais perdu aucun article, malgré le fait que je n’avais pas fait de sauvegarde de ma base de donnée avant de me faire pirater. J’ai également réalisé que les incursions du hacker étaient relativement légères dans la mesure où j’ai réussi à les circonscrire dans ma base de données [3]. En revanche, je ne sais par où il est entré chez moi, en particulier dans la partie administration du site.

Pour la peine, cela m’a motivé et poussé à faire les changements que je procrastinais depuis des plombes, à savoir d’une part mettre à jour spip pour passer de la version 2.1 à la version 3. Et enfin, quitter mon hébergeur gratuit free, pour migrer chez OVH et ainsi « acheter » un nom de domaine moins ésotérique que « snovae.free.fr » ; guillaumeblanc.fr étant déjà pris, tribulationsastronome.fr étant trop long, j’ai opté pour « gblanc.fr » : concision et précision.

Comme vous pouvez le constater j’ai donc à peu près réussi ces deux manip’. Il y a encore quelques bugs, que je vais corriger petit à petit. Et puis je vais en profiter pour essayer d’améliorer la cosmétique de la chose. Petit à petit, également.

J’ai passé une soirée à faire le tour du catalogue des différents squelettes — ce code qui fixe l’esthétisme du site dans spip — pour finalement revenir au bon vieux ahuntsic qui était sur l’ancien site. Moins de travail pour revenir à quelque chose de visible, aussi.

J’ai quand même eu un problème avec mes équations mathématiques en LaTeX, problème qui est visiblement un bug de la version 3.0.17 de spip, solution trouvée dans un forum. Il reste que les images ne sont pas centrées comme je voudrais, alors qu’elles devraient l’être. Que la liste des commentaires ne s’affiche plus. Il va falloir que j’aille mettre le nez dans le squelette, voir ce qu’il me raconte.

J’ai même fini par comprendre que je pouvais rediriger tous les liens qui pointent vers mon ancien site vers le nouveau [4] ! Tip top ! Au départ, j’avais trouvé une solution en html, mais ça ce redirigeait que si on arrivait sur la page d’accueil. Avec la solution trouvée, tout revient vers mon nouveau site !

Donc plus de peur que de mal, pas de temps passé pour essayer de comprendre comment ça marche, c’est toujours ça de pris. Je vais désormais faire les mises à jour de spip régulièrement et également faire des sauvegardes de ma base de données régulièrement. Des fois il faut se prendre une baffe pour que ça rentre. Même si professionnellement parlant je ne suis pas adepte de ce genre de méthode, je vous rassure.

[1D’après le Dictionnaire historique de la langue française, ce terme est arrivé de l’anglais au XIXe, pour être ensuite supplanté par « équipe » ; il s’agit donc d’un retour en arrière, en fait. Mode rétrograde, en somme.

[2Celui-ci n’existe pas encore dans le dictionnaire d’Alain Rey. On y trouve shopping qui a traversé la Manche au début du XIXe, mais pas encore shop.

[3Du coup j’ai appris l’existence de phpmyadmin pour se balader dans la base de données du truc.

[4Pour ça, il m’a suffit de mettre dans le fichier .htaccess à la racine de mon ancien site, ça :

Redirect 301 / http://gblanc.fr/

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 714 / 577195

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Blog  Suivre la vie du site Informatique   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8