Les tribulations d’un astronome

Orages ordinaires

samedi 17 mars 2012 par Guillaume Blanc
JPEG - 41.8 ko

De William Boyd. Adam Kindred est témoin d’un meurtre, mais les rouages font que, plutôt que d’appeler la police, il s’enfuit et se cache. Et comme il a laissé ses empreintes un peu partout, il est le coupable idéal. Avis de recherche officiel, mais aussi forte récompense de la part de l’employeur de l’assassiné, un grand professeur en pharmacologie. Et puis un tueur, aussi, sur ses basques. Une belle galerie de personnages, donc. Jonjo, le tueur, Rita, la policière, Mhouse, une prostituée accueillante, et son fils Ly-on, etc. Quant à Adam, finalement, il va découvrir qu’une grande ville comme Londres offre des possibilités insoupçonnées de « disparaître. » Et peut-être même de réapparaître.

J’ai adoré ce roman, qui démarre à la fois sur les chapeaux de roue et tout en douceur. J’ai eu un peu de mal au début avec l’ensemble des personnages, mais petit à petit le canevas s’est mis en place et je n’ai plus eu qu’à me laisser porter par le récit...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 202 / 562343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Blog  Suivre la vie du site Littérature   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 9